Le gouvernement provincial désigne un site protégé

first_imgLe gouvernement provincial célèbre une partie importante de l’histoire de la Nouvelle-Écosse en désignant une section du marais de Belleisle comme site protégé. La section protégée contient des artefacts archéologiques importants des premières colonies françaises et acadiennes établies avant la Déportation de 1755. « Le fait de reconnaître l’importance du site du marais de Belleisle contribue à assurer sa préservation et son interprétation pour tous les Néo-Écossais et les visiteurs, affirme Percy Paris, ministre du Tourisme, de la Culture et du Patrimoine. La désignation nous permet également de promouvoir l’appréciation du site tout en assurant sa protection. » Le site protégé est une section de 37 hectares de terres de la Couronne située à environ 15 kilomètres au nord-est d’Annapolis Royal. « Cette désignation est très importante pour la communauté acadienne et francophone parce que le site contient des vestiges des colonies établies avant la Déportation, a dit Graham Steele, ministre des Affaires acadiennes. La désignation du site aidera la communauté à continuer de le préserver et de promouvoir son identité unique. » Le groupe de travail de Belleisle, formé de représentants de la communauté et du gouvernement, élabore actuellement un plan de gestion à long terme pour le site.last_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *